PROTEST IS NOT TERRORISM

Quelques années d’une contestation…

Travail réalisé entre 2000 et 2003 en suisse, en Europe et aux Etats-Unis d’Amérique dans les lieux où s’exprimait la contestation « antimondialisatation ».

Réalisé dans un premier temps sur pellicule noir/blanc puis finalement sur film couleur.
La décision de passer à la photographie en couleur fut motivée par l’ambition de vouloir marquer l’époque à laquelle se sont passés ces événements.
Cette motivation me vient de l’attrait de travailler sur un thème social contemporain et globalisé. J’ai choisi de traiter ce sujet par une approche finalement assez simple ; c’est-à-dire par l’appropriation de la rue, de l’espace public par des individus à des fins de protestations et de revendications politiques.

Mon approche photographique consiste à me mêler aux manifestants pour vraiment pouvoir travailler au coeur de la contestation.

Cela vient d’une volonté de faire un travail riche, documenté et le plus personnel possible.
L’intérêt principal de présenter ce travail est de pouvoir montrer un autre regard sur un sujet d’actualité; coloré, tendre et subversif.

 

Travail exposé:
Montpellier, 2006
Journées photographiques de Bienne, 2002
Galerie Focale, Nyon, 2004
Grange de Dorigny, Lausanne, 2007
Centre d’enseignement professionnel, Vevey, 2002
Le puits, Lausanne, 2003
Pôle Sud, Lausanne, 2005
Auberge communale, Belmont, 2003
Projection à de multiples reprises

 

 

Encore s’il suffisait de quelques hécatombes
Pour qu’enfin tout changeât, qu’enfin tout s’arrangeât!
Depuis tant de « grands soirs » que tant de têtes tombent,
Au paradis sur terre on y serait déjà.
Mais l’âge d’or sans cesse est remis aux calendes,
Les dieux ont toujours soif, n’en ont jamais assez,
Et c’est la mort, la mort toujours recommencée…
Mourrons pour des idées d’accord, mais de mort lente,
D’accord, mais de mort lente.

— Georges Brassens

 

I don’t believe in anything. i’m just here for the violence

— Banksy, wall and piece